Journée internationale des droits des femmes 2019 : ce qu'il faut savoir sur le 8 mars

08 mars 2019

En 2019, cette journée internationale des droits des femmes est placée sous le thème de l'innovation. Explications.

Depuis le début du XIXe siècle, les femmes se mobilisent chaque 8 mars, journée internationale des droits des femmes. Objectif : faire entendre leur voix. Égalité femmes-hommes, parité ou changements sociétaux, les sujets sont nombreux alors que les inégalités persistent dans le monde.

Ce vendredi 8 mars 2019, l'organisation des Nations unies a choisi de se pencher sur ce thème : "Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement". 

L'organisation souhaite en effet "réfléchir aux moyens innovants permettant de faire progresser l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, notamment dans (...) les systèmes de protection sociale, l’accès aux services publics et la construction d’infrastructures durables". 

Pessimiste, l'ONU explique que la parité est loin d'être atteinte : "les actions en cours ne suffiront pas pour l’instauration d’une Planète 50-50 d’ici 2030", peut-on lire sur le site. Dans certains secteurs porteurs d'avenir, comme les sciences, les technologies ou encore l’ingénierie, les femmes manquent à l'appel et il est alors essentiel de les attirer dans ces voies, viviers des décideurs de demain. 

Cette journée des droits des femmes s'adressent donc particulièrement à celles et ceux qui sont déjà aux commandes et ont le pouvoir de faire progresser l'égalité dans les recrutements mais aussi les formations et les promotions : des grandes industries aux start-ups, tous et toutes ont un rôle important à jouer dans l'égalité. 

D'où vient cette tradition ?

L'origine de la Journée internationale des droits des femmes remonte au début du XXe siècle. Elle s'ancre dans les luttes ouvrières et les différentes manifestations de femmes organisées en Europe. Ces dernières réclamaient le droit de vote, de meilleures conditions de travail et l'égalité entre les deux genres. Cette journée est annoncée pour la première fois en 1910 par Clara Zetkin, lors de la conférence internationale des femmes socialistes, à Copenhague.

L'idée fait son chemin mais il faut attendre la fin de la Seconde Guerre mondiale pour que cette journée internationale devienne une véritable tradition. Et ce, dans le monde entier. 

L'ONU reconnaît officiellement cette journée

Dans les années 1970, cette manifestation trouve un nouvel écho avec le regain féministe. L'Organisation des Nations Unies en profite même pour reconnaître officiellement, en 1977, le 8 mars comme la Journée internationale des femmes. Il faudra attendre cinq années supplémentaires pour voir la France faire de même. Cela se fera sous la présidence de François Mitterrand, en 1982.

Un sujet au cœur de l'actualité

Si aujourd'hui, cette journée tient une place si importante c'est bien que l'égalité hommes-femmes fait encore débat. Elle représente surtout un véritable rassemblement autour des efforts entrepris pour hisser les femmes au même niveau que les hommes dans la vie politique comme économique. Elle offre aussi une nouvelle réflexion sur les progrès déjà réalisés et les changements à effectuer.

À ère d'un monde post-Metoo, les débats et questions de société ne sont pas prêtes de s'arrêter. 

©RTL GROUP / Voir l'article
Image : ©iStock / Getty Images Plus

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article